Parlons des Pressions

Parlons des pressions !
Á force de se plaindre de toutes les infamies du monde, Marie Gaultier et Jérome Rousselet ont conçu “Parlons des pressions !” Ou comment se pencher sur la dépression, sans s’en rendre malade. Nouveau né des compagnies “Piment, Langue d’Oiseau” et “Pakapaze”, le spectacle ressemble á s’y méprendre Á une conférence, mais détournée et sans intention curative Avec deux spécialistes gravement névrosés aux commandes, le bien nommé “Parlons des pressions aborde un sujet très répandu et pourtant toujours tabou. Une façon drôle et intelligente d’évoquer un problème embourbé dans les généralités.

Mise en scène : Laurence de Rauglaudre
Comédiens : Marie Gaultier et Jérome Rousselet




Ras le Pick-up

L'HISTOIRE .....

Dans un parc matériel de vente, des machines d'occasions
(ensileuse, moissonneuse, tracteur et benne) commentent
le monde agricole d'aujourd'hui avec lucidité, causticité et
humour……

Teste et jeu : Jérôme Rousselet
Mise en scène : Marie Gaultier
Conditions techniques et financières : nous consulter.

Spectacle joué depuis 2004 pour les CUMA, lycées
agricoles, Festivals et particuliers.




MOULIN

Spectacle en milieu naturel où les objets manipulés à leur insu font ressurgir tous les personnages d’une généalogie de meuniers.

Un homme arrive… avec son sac à dos. Après avoir posé son sac, il en sort : son histoire… ou plutôt celle de ses ancêtres. Cent ans d’histoire familiale, prétexte à raconter des morceaux de vie, des humains riches de leur verve ou de leur simplicité… Voyage entre le concret et le merveilleux… Où la Callas vient faire sa petite visite… Où le vin est servi aux spectateurs.
 Tout commence avec la naissance du pépé Gaston sur la table de la cuisine aux beaux milieux des légumes…

Cie PAKAPAZE
En collaboration avec La Cie Objet Sensible

Direction artistique et jeu, Jérôme Rousselet
Aide à la mise en scène et jeu, Nathalie Della Vedova
Ecriture, Harry Holtzman et Jérôme Rousselet


 




Le progrès progresse

Un vieil homme vient perturber la réunion de la CUMA. Nous sommes dans les années 2060.

Ce personnage, qui a plus de cent ans, vient parler des CUMA de l’ancien temps où la technologie n’arrêtait pas de progresser ; où l’on avait même trouvé le moyen d’obliger certains agriculteurs « têtes en l’air » à régler leur facture dans les délais.

Ce vieil homme parle de ce bon vieux temps où les machines faisaient le travail toutes seules…ce bon vieux temps de la technologie juste avant la fin du pétrole et de ses conséquences.

Joué pour la première fois lors de l’AG de la FD CUMA de la Mayenne le 5 juin dernier où il obtint un très vif succès, le spectacle « Le progrès progresse » aborde, par le biais de l’humour, les évolutions technologiques ainsi que les questions liées à l’environnement et ses modifications climatiques. Par ricochet, toutes ces modifications vont avoir des effets très significatifs sur les CUMA…et surtout sur les humains qui les composent. Mais ces effets ne sont pas forcément ceux auxquels l’on pouvait s’attendre.

Le dénouement du spectacle, nous livre une vision plutôt optimiste de l’avenir où l’humain retrouverait sa vraie place : celle de la dignité à travers la solidarité.

Ce spectacle d’une trentaine de minutes peut se jouer n’importe où car il ne nécessite aucun moyens techniques (À part un micro HF si le public est très nombreux). Il peut aussi précéder un débat sur les évolutions technologiques et humaines des CUMA.




Morceaux de vie

"Morceaux de vie" ne raconte pas véritablement mon histoire mais plutôt ce que j’ai vécu. 
Descendant d'une longue lignée de Mayennais (paysans, laboureurs, éleveurs, cultivateurs, métayers...) à la ferme familiale de la Mancellière, mon destin était tout tracé.
Mais aujourd'hui, mon passé est devenu une formidable source d'inspiration pour le comédien que je suis devenu.
Humour, tendresse et férocité accompagnent ce spectacle qui est loin d'être une apologie du bon vieux temps.

"Ca doit être bien, d'être de quelque part..."
François Béranger

 




Moissons Rouges

Le spectacle Moissons Rouges s'est joué les 1,2 et 3 juillet 2016 devant 1400 spectateurs enthousiastes ! Pari tenu pour les 70 acteurs amateurs et la trentaine de bénévoles. Épaulé par deux professionnels, Jérôme Rousselet (auteur et metteur en scène) et Denis Maillard (création lumière et bande son)  les amateurs du village de Grazay (53) ont relevé le défi en offrant au public un spectacle de grande qualité. Après une année et demi de travail, les bénévoles de l'association Moissons Rouges se sont appropriés l'histoire de France en retraçant une histoire locale, celle d'Albert Filoche, enfant de Grazay, plongé dans l'effroyable guerre de 14/18. Brancardier au front, il mourut en août 1918 des suites d'attaques au gaz.

Joué en extérieur dans un magnifique décor naturel, les deux heures de spectacles ont passé bien vite pour les nombreux spectateurs venus braver une météo capricieuse. Alternant avec beaucoup de rythme scènes de villages et scènes de front le tout mâtiné d'humour et de gravité, le public s'est retrouvé emporté par la montée en puissance de la dramaturgie.

Malgré le succès incontestable de cette première édition, les acteurs de Grazay ont souhaité faire une pause d'une année. C'est donc en 2018 que vous sera de nouveau proposé le spectacle Moissons Rouges…avec à la clef quelques nouveautés certainement. Cependant, une forme plus allégé et en salle est prévue pour 2017…à suivre.

Le spectacle Moissons Rouges s'est inspiré des écrits d'Albert Filoche, natif de Grazay et brancardier pendant la grande guerre. N'ayant pas de descendance, se sont ses neveux et nièces qui découvrirent ses carnets. Ces derniers furent transmis à l'association l'ORIBUS de Laval et Jocelyne et Michel Dloussky en tirèrent un magnifique ouvrage en 2004 : Moissons Rouges.

Le film




Belle Orchidée

Un homme se perd en faisant son footing en pleine campagne. Il demande son chemin à une dame tout de blanc vêtue et parée d'une couronne où est inscrit BO. Cette femme est la reine Belle Orchidée. Un échange va s'engager entre les deux personnes dans lequel, la reine BO va expliquer qu'elle règne sur un vaste royaume : le Bassin de l'Oudon...
Avec humour et simplicité, le spectacle raconte comment le syndicat du Bassion de l'Oudon travaille à la préservation d'un patrimoine naturel précieux et plein de vie

Le film